Organiser une fête d'enfants - astuces

Au fil des dernières années, mes filles ont pris l'habitude d'inviter régulièrement leurs ami(e)s à la maison : du simple goûter ou déjeuner improvisé à la soirée pyjama en passant par les mercredis après-midi de jeux, les petits moments partagés sont nombreux.

Mais de temps en temps, on organise aussi des fêtes à thème plus importantes : anniversaires, Pâques, Noël, Halloween, l'été - autant d'occasions d'inviter une 20aine de copains et copines à s'amuser !

Voici mes quelques astuces persos, testées et vérifiées, pour qu'une fête de ce type se passe au mieux. La liste est loin d'être exhaustive, donc n'hésitez pas à ajouter vos idées en commentaire !

 

 

 

i

Enfants 1

Les invitations

L'invitation est la première image que les futurs invités de vos enfants recevront de la fête. L'idéal est donc d'en faire quelque chose de chaleureux, accueillant, plaisant... mais fonctionnel en même temps !

 

- Prévoir une date pratique pour tous : éviter les ponts, les vacances scolaires, les dimanches, les mois du Carême ou du Ramadan etc, un horaire facile à respecter et en adéquation avec l'âge des enfants : un début de fête à 13h pour un anniversaire d'ados, c'est aberrant. Une fin de fête à 20h pour des maternelles, c'est bien trop tardif.

 

- Si possible, prévenir les parents directement en plus des invitations distribuées par les enfants : le contact direct est toujours plus efficace !

 

- Prévoir environ 3 semaines entre l'invitation et la date de la fête : ce délai laisse aux parents le temps de s'organiser pour trouver un petit cadeau, et on a une chance raisonnable que le WE choisi ne soit pas encore réservé.

 

- Pensez à noter toutes les informations importantes sur le carton d'invitation : date, heure et lieu mais aussi numéro de téléphone de confirmation et prénom de la maman, thème de la fête, préciser s'il faut venir déguisé ou en tenue de sport etc. N'hésitez pas à demander à votre enfant d'ajouter un petit mot personnel à l'invitation (s'il ne l'a pas déjà fabriquée lui-même) pour que ses invités se sentent vraiment attendus. Pour un niveau Maternelle, pensez également à préciser que les parents sont les bienvenus à la fête: certains enfants sont réticents à quitter Maman !

 

i

Invitations sirèneInvitation Fée

 

 

L'endroit de la fête

- Délimiter un espace dédié à la fête et fermer les autres. Les chambres ou l'étage peuvent facilement rester fermés : si la fête se termine trop tard, il suffira de fermer la porte de la chambre pour passer la nuit loin du chaos... et surtout on limite les zones à surveiller/nettoyer.

 

- Nettoyage : les zones d'accueil doivent être raisonnablement propres, mais sans s'épuiser non plus : en 10 minutes, les lieux seront de toute façon plus sales qu'avant le nettoyage... A partir de 10 enfants et au-delà de la première heure, les WCs doivent en revanche être vérifiées toutes les heures.

- Idéalement, l'espace de la fête devrait inclure un espace buffet, une zone de détente ou de jeux calmes (coloriages, Playmobils, poupées, voitures etc) pour les enfants, des sièges confortables pour les adultes, et une grande zone de fofolitude pour galoper et danser !

 

i

L'aménagement de l'espace

L'espace de la fête est très important : il en conditionne l'ambiance... Trop petit, et les enfants se marcheront dessus. Trop grand, et il deviendra impersonnel. Le délimiter, le décorer et l'agencer correctement est donc essentiel.

 

- Faciliter la circulation : supprimer totalement les tapis, rideaux et autres entraves au passage (on gagne du temps en nettoyage après la fête !). Bloquer les portes qui claquent trop facilement, voire même les dégonder si nécessaire. Enfants et adultes garderont leurs chaussures. Ne pas laisser les clés dans les serrures.

 

- Hygiène : prévoir au moins 3 rouleaux de papier toilette accessibles à tous, et quelques tenues simples de rechange + sacs en plastique pour les enfants de niveau maternelle avec un endroit discret où se changer si besoin. Garder également un rouleau de sopalin et des lingettes à portée de main. Disposer une boîte de mouchoirs et une poubelle dans chaque espace (à défaut de mieux, un simple sac poubelle glissé sous une table ou fixé à un tuteur fonctionne très bien). 

 

- Par temps frais ou pluvieux, prévoir un vestiaire : un portant à roulettes placé dans la pièce principale, un lit avec un couvre-lit ou simplement le porte-manteau de la maison. Je déconseille l'usage d'un placard fermé : les odeurs de cigarette ou de parfum se transfèrent très facilement au linge propre ! Mieux vaut poser les manteaux dans un espace aéré ou qu'on peut facilement ventiler ensuite. Si possible, prévoir également un endroit où poser les sacs à mains : un buffet complètement dégagé de ses bibelots fera très bien l'affaire.

Pour les enfants, le plus simple est encore une grande bassine à linge peu profonde mais bien large, glissée sous une table : ils pourront récupérer leur manteau en un tour de main s'ils ont besoin d'aller dans le jardin !

 

- Préparer le code wifi : les adultes demanderont presque à coup sûr le code Wifi de la maison. Rien de plus pratique pour ne pas avoir à répéter que de l'encadrer sur la table de buffet réservée aux adultes, ou sur la zone de rangement des sacs à mains, ou encore de l'écrire sur la nappe en papier du buffet... A défaut, un simple post-it avec un petit dessin du symbole Wifi fera très bien l'affaire.

 

- Prévoir l'éventuelle présence d'un bébé : un bac à sable vide garni de plaids (lavés fraichement) ou une piscine-coque avec des coussins (propres) font de bonnes zones d'accueil dans lesquelles une maman n'aura aucune crainte à déposer son bébé.

Un grand sac poubelle couvert de serviettes de plages toutes douces posées sur le lit parental font une table à langer improvisée (s'assurer que la chambre est chauffée et qu'un rouleau de petits sacs poubelle sera posé à côté des serviettes). Le micro-onde doit rester accessible.

 

- La table du buffet : l'idéal pour que tout le monde soit bien à l'aise est de prévoir deux zones de buffet : une pour les adultes, l'autre pour les enfants. Le buffet des enfants doit être assez bas et peu profond, pour que les enfants puissent tout attraper facilement. La table des adultes peut être une table de salle à manger classique posée contre un mur (avec un "étage" comme ici par exemple) ou laissée en milieu de pièce et accessible de tous les côtés. Cette dernière option n'est utile que si le buffet est vraiment très varié ou l'espace trop grand.

 

- Prévoir un espace fumeur : plutôt à l'écart du groupe d'enfant, mais équipé pour s'y assoir confortablement (2 ou 3 fauteuils de jardin avec coussins, une petite table avec un bocal à confiture fermé et contenant de l'eau pour servir de cendrier, par exemple).

 

i

BuffetArbre terminé

Espace détente SirèneAnniversaire Elsa

Anniversaire homme

Le buffet

Pour un groupe d'enfants, le buffet n'est pas l'élément central de la fête ! Ce n'est donc pas ce qui doit demander le plus de préparation... même s'il faut y accorder une attention certaine.

 

- Les plats : qu'ils soient salés ou sucrés, éviter les aliments compliqués. Les enfants aiment la simplicité ! Si possible éviter l'accumulation de pâte à sucre qui, bien que très à la mode, est lourde à digérer et généralement laissée sur le bord de l'assiette. De même, un énorme gâteau suscitera des "oooh" et des "aaah" admiratifs, mais aura aussi toutes les chances de finir à peine entamé...

Plus les invités sont jeunes, plus les bouchées doivent être petites et faciles à attraper : éviter les assiettes en carton qui se renversent, les goûters assis à table (les enfants ne mangent rien parce qu'ils sont trop pressés d'aller jouer), les bouchées qui coulent et qui collent. Le snack idéal se tient à deux doigts et se mange en 1 voire 2 bouchées, comme par exemple ici.

Pour les plus petits, éviter les cure-dents et brochettes et les remplacer par des aliments enfilés sur du fil de coton fin : c'est facile à porter, ludique et pas dangereux. Pensez aussi à adapter les plats à la saison et au thème de la fête : des sorbets ou yaourts glacés en été, du lait chaud avec touillettes de chocolat à faire fondre en hiver etc.

Si la composition d'un plat n'est pas évidente au premier abord, on peut y piquer une étiquette ou utiliser la nappe en papier pour écrire le nom et les composants du plat.

 

- La sécurité alimentaire : ne pas oublier aussi de demander aux parents si leur enfant est allergique à un aliment quelconque. Certains ne supportent pas le gluten, d'autres le lait. Attention aussi aux exigences alimentaires religieuses, qui peuvent devenir un véritable problème : les enfants ne sont pas tendres entre eux ! En règle générale, le poulet, le poisson, le jus de pomme ou de mangue, l'eau de source et les bonbons Haribo, les gâteaux au lait de vache ou de soja et les glaces respectent les principaux interdits alimentaires des 3 plus grandes religions françaises.

 

- Boissons : préférer des mini-bouteilles d'eau et de jus de fruits avec des feutres pour CDs à proximité pour écrire son prénom sur la bouteille. Les enfants auront chacun leur bouteille : plus d'eau ou de jus de fruit renversé qui colle et qui tache, et plus besoin de s'interrompre pour servir les enfants.

Pour les adultes, prévoir deux grandes thermos : une pour l'eau chaude (à poser près de mugs, plusieurs thés et un récipient "poubelle"), une pour le café (à poser près de tasses plus petites). Prévoir aussi du sucre en morceaux, des petites cuillères et un récipient pour les poser ensuite. Proposer également une grande bouteille d'eau de source et 1 ou 2 jus de fruits différents, avec des verres à disposition.

 

- Ne pas proposer les bonbons dès le début de l'anniversaire. Les enfants se jettent dessus et finissent souvent soit malades, soit complètement rassasiés avant le goûter. Je propose en général des petits bols de plusieurs sortes de mini-bonbons répartis un peu partout dans l'espace de fête, mais seulement 1 heure après le début et seulement après avoir sorti les boissons.

Brochettes

Fleurs féériques 

Biscuits de Pâques 

Colonie de fantômes

Les activités

Voici le plus important de tous les éléments de n'importe quelle fête d'enfants : les JEUX. Il n'y a rien de mieux, de plus drôle, de plus amusant et de plus magnifique, que de jouer avec des enfants : ils sont en général excellent public, toujours prêts à se lancer dans ce qu'on voudra bien leur proposer, prompts à rire et enthousiastes !

Mais un bon jeu demande de la préparation : les activités doivent être adaptées au thème de la fête, le matériel doit être simple et accessible, les règles claires et l'enjeu agréable.

 

- Prévoyez toujours beaucoup d'activités et de jeux différents, quitte à ne pas tous les faire : vous pourrez aviser en fonction de l'envie et de l'énergie du moment. Idéalement, il faut pouvoir alterner les jeux très dynamiques avec les activités de concentration et les temps de pause (jeux libres, goûter etc), mais le plus important est de rester souple et de s'adapter aux envies des enfants. Si les adultes s'amusent à jouer, les enfants s'amuseront aussi !

Il faut aussi toujours prévoir quelques activités individuelles en libre service (coloriages, playmobils, bulles de savon etc), pour les enfants un peu plus timides ou qui fatiguent.

 

- Avant de commencer les jeux, prévoir un temps de regroupement : prise de contact et explication des règles etc. Ce temps ne doit pas durer plus de 2 minutes avec des règles simples (les mêmes règles qu'à l'école, et en plus interdiction de marcher dans les plate-bandes par exemple). Si certains enfants ne se connaissent pas encore, prévoir un petit jeu de présentation (passer la balle, question/réponse, défis à piocher etc).

 

- Les ateliers et jeux dirigés sont importants, mais les moments de "pause" avec des jeux libres le sont tout autant ! Tout est dans le juste équilibre de ces moments, à doser au cas par cas : laisser 20 enfants de 5/6 ans jouer seuls pendant 1 heure conduit bien souvent à des disputes. Mais obliger ces mêmes enfants à se concentrer sans interruption pendant 4 heures sur des jeux bien sympathiques conduit au même résultat. Je laisse en général environ 20 minutes de jeux libres en début de fête, 10 minutes après le goûter (pendant que je range), et entre 5 et 15 minutes entre chaque atelier selon l'état des enfants.

 

- Gages : surtout ne jamais choisir de gage humiliant pour un enfant (se tartiner de mousse à raser, par exemple), et respecter la gêne de l'enfant. S'il bloque ou refuse, le groupe peut effectuer le gage collectivement (par exemple chanter un morceau de chanson ou sauter à cloche-pied) ou proposer un autre gage, ou simplement passer à autre chose : la fête doit rester ludique pour tout le monde ! Ne pas hésiter à donner aussi des gages aux adultes ou exécuter un soi-même... Les gages peuvent être présentés sous forme de liste (un adulte doit alors choisir les gages des enfants) ou on peut les écrire sur des petits papiers à piocher dans une boîte.

 

- Toujours prévoir une petite bricole autour du thème de la fête que les enfants pourront emporter chez eux, en souvenir. Eventuellement, faire une photo de groupe pendant la fête, et l'utiliser comme carte de remerciement après la fête. Ou alors prévoir un espace photomaton dédié : un appareil jetable monté sur pied et posé devant un fond décoré sur le thème de la fête (et pourquoi pas quelques accessoires de photo-montage en carton ?).

 

- Bien penser à noter les numéros de téléphone de tous les parents qui ne restent pas. Si possible, les noter au moment où ils confirment par téléphone ou SMS, à défaut leur demander de le noter sur une liste avant de repartir de la fête. On ne sait jamais ! Conserver à cet effet la liste des enfants invités avec une ligne pour le numéro de téléphone et un stylo bien accessible, si possible à côté de la porte d'entrée.

 

i

Poissons volants

Groupe papillons

Cartes indices

Oeufs à couperBingo

 

Il reste un dernier détail, qui intrigue beaucoup de mes invités : combien de temps passons-nous à préparer la fête ? Réponse : ça dépend ce qu'on appelle préparation... En temps cumulé, ce qui concerne uniquement l'anniversaire me prend environ 2 semaines à préparer.

 

Mon petit conseil perso pour une préparation détendue est de tenir compte de votre planning hebdomadaire et de se ménager du temps pour les imprévus et la nécessaire glandouille quotidienne. En clair : plus on commence tôt, moins on est stressé. En général, je commence à réfléchir à l'anniversaire de mes enfants 3 mois avant la date fatidique. Pourquoi ? D'abord parce qu'elles changent toujours 1 ou 2 fois d'avis sur le thème de la fête avant de se fixer pour de bon (et elles ont bien le droit de réfléchir à voix haute !). Ensuite parce que la préparation de la décoration est un excellent prétexte à des activités manuelles les jours de pluie ou de fatigue où on n'a pas envie de sortir, ou encore pour animer les visites imprévues de copines etc. Et enfin parce que je n'ai pas du tout envie de penser anniversaire tous les jours pendant 2 semaines ! Donc je m'y prends très en avance, et je répartis petit à petit...  ce qui me permet de partager réellement cette préparation avec mes enfants : la recherche des jeux, les règles, les bricolages - et le plaisir de l'anticipation.

 

Coloriage anniversaire 14518

 

Toutes ces propositions ne sont que des idées pour se faciliter la vie : n'importe quelle fête peut être vraiment très réussie même sans elles ! Et n'oublions jamais que cette préparation n'a qu'un seul et unique but :

Nous libérer les mains et l'esprit pour que, le jour J, tout le monde puisse

S'AMUSER !!!

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !