Papillons bonbons

Après une fête, on aime bien offrir un petit quelque chose à chaque invité, pour qu'il garde de la fête un souvenir bien tangible....et surtout pour apprendre à nos enfants à reconnaître la chance qu'elles ont d'avoir des amis, des amis qui viennent les voir, qui aiment jouer avec elles, et même qui leur offrent des cadeaux ! Savoir apprécier la valeur des gens et savoir remercier fait partie des basiques de l'éducation.

Donc trève de blabla, nous offrons en général à nos invités un petit ballotin de bonbons (à pêcher ou décrocher ou retrouver), histoire de leur coller une bonne crise de foie en rétribution du désordre de la journée. Nanmého. Et pour faire les choses correctement, il faut un minimum de préparation. L'empoisonnement au sucre, ça ne s'improvise pas !

On commence donc par réunir tout plein de dosettes à café (vides, bien sûr), que l'on remplit de mini-bonbons après s'être soigneusement lavé les mains (phase bien sympathique. Attention, prévoir à peu près deux fois la dose requise de bonbons car certains passeront par pertes et profit):
Remplissage de bonbons

Les dosettes ainsi remplies sont alors fermées au nylon alimentaire (opération moins rigolote mais facilement réalisable par l'enfant lui-même):

Cellophane 1

On agrafe ensuite les dosettes ensemble, deux par deux. Chaque paire formera une aile du papillon.

Cellophane

L'étape suivante est plus ardue et demandera sûrement l'aide active d'un adulte. L'enfant peut couper le fil de fer et choisir les perles, mais l'adulte devra tordre le fil pour coincer la perle :
Antenne 1Groupe d'antennes

 

Ce papillon aura aussi besoin d'un corps... Ma grande a donc dessiné un ovale (assez vague, mais on reconnaît bien la forme générale du corps) qu'elle a découpé et dont elle s'est ensuite servi de matrice pour les autres papillons. 
Corps du papillon

Et c'est déjà presque fini ! Il suffit maintenant d'agrafer tous ces éléments ensemble. L'agrafe du bas tient ensemble les deux ailes opposées et le bas du corps ; l'agrafe du haut tient ensemble les deux ailes opposées, le corps et les antennes.
Agrafage

Tadam ! Comme quoi, les capsules de café vides ne sont pas si inutiles que ça. Reste maintenant à accrocher tous ces lépidoptères dans les arbustes du jardin, pour que chacun puisse trouver son bonheur avant de partir. Ma grande n'aura plus qu'à écrire le prénom du futur propriétaire du papillon sur le carton noir, qui sert donc aussi d'étiquette.
Groupe papillonsPapillons terminés

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !