Invitations Sirènes

Pour inviter ses amies à son anniversaire de sirène, Poupette avait envie d'invitations en forme de coquilles St-Jacques. Qu'à cela ne tienne : nous voici à nouveau parties fouiner dans ma petite caverne d'Ali-Baba pour trouver des chutes de papier dans diverses teintes de bleu...

 

Première étape : trouver un motif de coquille St-Jacques et le décalquer... puis le reporter sur un carton bleu suffisamment épais:
Reporter le motif

 

 

Il nous en faut une dizaine. Je les ai toutes découpées dans un papier plié en deux, ce qui permet de couper les deux moitié d'un seul coup:
Coquilles découpées

 

Il suffit ensuite de reproduire cette même coquille diminuée d'environ 1/3 et de la découper sur un papier plus souple. Ce feuillet est découpé dans une feuille simple, inutile de le doubler:
Coquille intérieure

Coquilles découpées

 

On glisse la petite coquille dans la grande, et hop on coud (sinon, une simple agrafe marche très bien aussi) :
Couture de la carte

 

Et voilà ! Notre coquille peut maintenant cacher un message secret...
Coquille cousue

 

Poupette avait aussi très envie que sa petite coquille "bulle". Allez zou, à la fabrication des futures bulles ! Une perforatrice en forme de grand cercle et les chutes de nos découpages, c'est parti:
Perforatrice pour bulles

 

Pendant ce temps, Mistinguette perfore les coquilles avec un "ressort troueur" (qui porte certainement un très joli nom en magasin de loisirs créatifs):
Trous dans la coquille

 

Et je couds les "bulles" que Poupette m'apporte au fur et à mesure en une mini-guirlande de cercles sur le même principe que les grandes guirlandes de fanions:

couture des bulles

Guirlandes de bulles

 

 

Les choses avancent ! Il nous faut maintenant un support pour fixer nos bulles : et pourquoi pas une perle de nacre ? Faute de mieux dans mes tiroirs magiques, nous prenons des grandes attaches parisiennes dorées et une perle de collier mauve : Poupette et Mistinguette enfilent la perle sur l'attache avant de la passer par le trou perforé dans la coquille et de rabattre les pattes de l'attache.
Attache parisienne

 

 

 

Parfait, il ne reste plus qu'à y nouer nos petites guirlandes, et notre coquille pourra buller ses messages tranquillement:
Bulles de St Jacques

 

Voilà ! On a juste ajouté une "étoile de mer" (une petite perle en forme d'étoile, verte ou bleue) pour finir la guirlande.
Famille de St jacques

 

Déjà fini ? Pourquoi pas... Mais c'était compter sans Poupette, qui s'exclame toute déçue "mais maman, elle a des rayures sur le dessus, la vraie coquille ! Celle-là, elle est toute plate et lisse !". Hum. Pas faux. Bon. On est parties pour une séance d'embossage :
Embossage des rayures

 

Embossées sur le côté intérieur, la coquille supérieure se bombe légèrement en plus de prendre le motif voulu - d'une pierre deux coups !
Coquille embosséeCoquille embossée

 

Il ne reste plus qu'à ajouter la petite touche finale : un zeste de paillettes, pour l'aura de magie des coquilles à secret:

Spray à paillettes

 

 

Et voilà, Les invitations sont prêtes à être écrites ! L'adresse et le numéro de téléphone se trouvent sous le feuillet intérieur.
Invitations prêtes  Texte

 

 

 

 

Une fois le texte écrit, il ne reste qu'à les distribuer...
Invitations prêtes

 

Bien sûr, la base de cette carte peut être utilisée pour des petites sirènes, pour des pirates sauvageons, pour une soirée sur le thème marin - bref, on peut décliner !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !