Cuisinière-dinette : le four

Notre cuisinière a désormais besoin d'un four - histoire de faire des pâtés de lapin pour les chats, dixit ma grande. Bien sûr voyons, quoi d'autre ?

Donc me voici lancée dans les allées de C****-où-on-trouve-tout-ce-qu'il-faut pour récupérer les deux seules choses que je n'avais pas à la maison : une plaque de plexiglas et des charnières pianos.

 

Bon. On est équipées, on passe aux travaux pratiques. Les filles ont donc conscienceusement mesuré les profondeur et largeur de l'ouverture du four (une bonne occasion d'utiliser les chiffres de la famille des 30) :

 

Puis on a coupé et peint des mini-tasseaux (1x1cm):

 

Que j'ai ensuite collés (merci Ni-clou-ni-vis) sur les côtés et le fond du "four".

 

Puis j'ai cherché un moyen simple de matérialiser une plaque en inox pour poser les plats. Donc j'ai simplement bombé en argent une planche récupe découpée aux bonnes dimensions :

 

 

... que j'ai simplement posée sur le premier tasseau. Le niveau m'a permis de "viser" pour savoir où poser exactement le second tasseau. La planche peut sortir complètement du four, ce qui permettra plus tard de faire des "biscuits à l'emporte-pièce" en pâte à sel sèche.

 

Voila. Bon. Plaque : check. On passe à la porte.

 

Première étape : fixer les charnières. Simple : trous => marqueur => vis autoperforante. Check again.

 

Ensuite, une petite phase de découpe pour mettre la plaque récalcitrante aux bonnes dimensions :

 

Puis j'ai marqué les trous des charnières, posé un scotch de peintre sur l'ensemble recto/verso pour éviter que le plexi file, et hop je perce (pour ceux qui ne sont pas vitriers : mèche à métaux petit diamètre à élargir au fur et à mesure si besoin, vitesse de rotation basse et inverser le sens de rotation pour se retirer).

 

Bon, le plus dur est fait ! On monte la poignée, puis reste à peindre le tout pour donner un style un peu authentique et camoufler la visserie :

 

J'ai utilisé de la peinture vitrail que j'avais en stock, mais n'importe quelle peinture glycéro fera très bien l'affaire. L'acylique va adhérer, mais risque de peler à l'usage. Une petite bande de scotch de masquage sert à protéger les phalanges un peu sensibles, et puis c'est plutôt mignon.  

J'ai aussi utilisé un feutre indélébile noir (celui du plastique dingue) pour faire des traits horizontaux

Et voila !

 

 

 

 Prochaine étape : l'armoire frigo/placard !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !