Les plaques

Pour se faire cuire un oeuf sur la future cuisinière, encore faut-il avoir des plaques.
Faut qu'ça chauffe, ma bonne dame ! Allez c'est parti, on en fabrique.


 

Première cogitation, il faut un truc qui soit :
- en relief suffisant pour simuler des plaques électriques,
- assez léger pour ne pas augmenter le poids du meuble,
- facile à découper pour que Maman n'y laisse pas les doigts,
- assez bon marché pour qu'elle n'y laisse pas non plus le porte-monnaie
- assez solide pour que Tornade et Typhon ne le détruise pas en deux jours. 

==> Réponse : des plaques de liège bien épaisses. Le paquet de 4 nous a coûté un peu plus de 10€. Il nous en reste donc 3, avec lesquelles nous ferons plus tard des tableaux à épingles pour les oeuvres des Mistinguettes.

 

Les filles ont donc utilisé des jattes de cuisine comme gabarits, puis j'ai découpé (moi toute seule, car vilaine maman je n'ai pas laissé mes filles de 5 et 6 ans utiliser le cutter. Pfff, trop nul):

 

Et enfin, nous avons sprayé ces rondelles, d'abord avec de la colle en spray pour qu'elles tiennent bien et qu'aucun petit grain ne se balade, puis en peinture noire :


Maintenant que nos plaques sont bien noires, elles doivent aussi chauffer ! Alors, on leur offre des "résistances chauffantes". Pour cela, j'ai tout simplement imprimé et découpé au cutter une forme de spirale. La page restante sert donc de pochoir :

 
Ouf, presque fini : un dernier petit coup de vernis vitrificateur, histoire de donner une sensation bien lisse et surtout de protéger le tout des jeux parfois... enthousiastes des enfants ;)

 

Et les voila prêtes à être collées sur le meuble cuisinière :-)

 

Le prochain post vous intronisera dans le monde mystérieux des boutons de commande d'une cuisinière version lilliputiens voltairiens ;-)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !