Taie d'oreiller

Le tissu, ça s’use. Les taies de ces petits oreillers ont vraiment donné le meilleur d’elles-mêmes : il est temps qu’elles partent en retraite…

Taies usées

 

 

Alors je ressors les chutes du drap housse de Poupette qui m’a servi à faire la doublure de la robe de Mistinguette et je prends les mesures de la taie d’origine, en ajoutant 1cm sur les côtés pour avoir la place de faire mes coutures. Puis je coupe :

Chute de drap


 

Je coupe ensuite un second coupon de tissu aux mêmes dimensions, que j’épingle au premier : doublé, mon tissu s’usera moins vite et protègera mieux mon oreiller.

Tissu doublé

 

 

Je rabats ensuite une partie du tissus, pour former le "sac" de la taie, et je pique l'ourlet sur la partie visible du rabat:

Couture

 


... avant de coudre les bords du rabat en place sur la taie. C'est déjà fini !

Noeuds

 


Il ne reste plus qu'à retourner la taie... la taie est prête !

Taie d'oreiller
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !