Butaï ou le livre-théâtre

Pour occuper des enfants de maternelle, une amie m'a demandé un butaï. Euh, un quoi ? Et me voici partie dans l'univers fascinant du livre transformé en théâtre : un côté pour les enfants, où défilent les images ; l'autre côté face au conteur avec le texte de l'histoire. Le kamashibaï est une ancienne tradition japonaise qui servait autrefois à enseigner la foi au petit peuple. Bien sûr, aujourd'hui il sert surtout à distraire les enfants... 

 

Premier défi : Béotienne affirmée en matière de théâtre japonais, j'avais besoin de plans pour construire ce butaï. J'en ai trouvé un très simple et facile sur le Jardin de Kiran (par ailleurs un site formidable !), que j'ai légèrement adapté à mes besoins.
Plans du butaiPlans du butai (60.18 Ko)
Plans

 

Second défi : utiliser le matériel que j'avais déjà chez moi, sans rien acheter. Les planches étaient trop fines, les clous trop gros, la peinture trop juste. Bon. Solution : je double toutes les planches pour les coller dos à dos et ainsi doubler l'épaisseur de ma planche. Exécution !

On prend d'abord les mesures :

Mesures

 

Puis j'ai découpé tous les éléments au cutter :

Découpes

 

Avant de les coller deux par deux, et de faire une découpe arrondie dans le cadre le plus large (avec une scie-cloche). Cette découpe servira à faciliter l'insertion et le retrait des pages côté conteur :

Encoche d'insertion

 

Les façades sont prêtes ! Il ne reste qu'à les assembler. Je découpe donc des tasseaux de 1x1cm pour créer l'écartement nécessaire à l'introduction des pages, puis je colle simplement le tout au ni-clou-ni-vis :

Collage

Structure

 

Et voila, le corps du butaï est déjà prêt. Il ne reste plus qu'à le peindre... Par sécurité, j'ajoute aussi quelques clous (des restes de montage IKEA):

Peinture

 

 

Je passe maintenant à la façade "rideau". Cette partie n'est pas nécessaire, le butaï est déjà tout à fait fonctionnel en l'état. Mais elle permet d'embellir la structure en la transformant en véritable petit théâtre portable - et surtout les côtés dépliables permettront de garantir son équilibre et donc de le poser facilement sur une table.

Je découpe donc une 5ème planche des mêmes dimensions que la structure principale et je la peins d'un côté :

Rideau

 

Ensuite, je divise la planche en 3 parties. La ligne médiane fait 2/3 de la hauteur :

Découpe du rideau

 

Puis je découpe des papiers aux bonnes dimensions et je colle sur le verso de ma planche :

Papier rideau

 

J'ajoute des baguettes de finition :
Baguette pour le rideau

 

La structure de base est presque prête. J'ajoute une petite bande latérale auto-collante :

Bande latérale   Bande latérale montée

 

Et je vitrifie le tout pour protéger la peinture d'un usage répété et des frottements :
Vitrificateur

 

Et voila ! Il ne reste plus qu'à assembler le tout.

Rideau terminé

 

On peut maintenant passer à la fixation du "rideau" sur la structure de base avec des mini-charnières piano :

Structure montée

 

Ouf ! Il ne me reste plus qu'à fixer une poignée de transport et un bouton de fermeture du rideau :
Butaï terminé

 

Et voilà !

Butaï Recto

Butaï Verso

 

J'ai hâte d'assister aux premières lectures de mon amie !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !