Oeuf ou bonbon ?

Une fête avec des enfants, ça veut d'abord dire des rires, de l'animation, du bruit et des JEUX. Mais aussi gourmandise, partage, découverte et défis... Donc pour Pâques, nous avons imaginé tout un tas d'activités pour nos futures petites tornades. Et pour remplacer la traditionnelle "pêche à la ligne" des fins d'anniversaires, nous avons imaginé une cueillette d'oeufs qui pousseraient sur un arbre printanier et qui serait le lot de départ de nos invités.

Comme d'habitude, ils ont été fabriqués à 6 mains... avec un matériel de départ très simple (la matrice est le carton des cartes à jouer dans Pic-Plume, que d'ailleurs je conseille vivement à tous les parents qui aiment jouer avec leurs enfants).   Matrice oeuf

 

Donc la première étape est très simple et logique : on reporte la forme des oeufs sur les papiers de couleur au moyen d'un crayon de papier. Puis on découpe tous les intérieurs à environ 1cm du trait avec un cutter:

Tracé des oeufs

Avant de découper l'oeuf sur le trait de crayon :

Découpe des oeufs

Et voici nos oeufs prêts à recevoir le sachet de bonbons :

Découpe des oeufs

Il ne reste plus qu'à les fabriquer, ces sachets ! Pour cela, je prends des pochettes transparentes (2 ont en fait suffit pour le lot de 15 oeufs):

Pochettes pour sachets bonbons

Et nous avons fait des sandwichs à l'oeuf :
Sandwich à l'oeuf

Que ma grande a ensuite cousus elle-même :
Oeufs à coudre

Groupe après couture

Ensuite, elle a simplement coupé les bords du plastique qui dépassaient :
Découpe des bords

Et voici le résultat (pas mal pour une enfant de 6 ans, n'est-ce pas ?) :
Oeufs cousus

Groupe d'oeufs finis

Ensuite, on a pu passer à la phase sympathique : la dégustation des smarties le remplissage des sachets. Ma petite a eu besoin d'un petit "entonnoir" de papier pour faire entrer les smarties... mais elle a réussit !Remplissage des sachetsRemplissage des sachets

Environ 52 boîtes de mini-smarties (dont à peu près la moitié dans l'estomac de ces Mistinguettes et leur maman) plus tard, les sachets sont tous pleins. Reste à les fermer : j'ai choisi de passer un fil de laine, qui me servira aussi à les accrocher à notre futur "arbre de Pâques".
Laine pour fermerLaine

Ouf, on a fini. Et on n'a plus faim ;-)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !