Risotto Monstrueux

Dans la famille "Mistinguette Cuisine", je voudrais le Monstre !

 

Quand mes filles sont prises d'envie de cuisine, elles ont des idées... fort peu appétissantes ! Ce soir-là, ma grande voulait un monstre en risotto. Mais c'est bien sûr...

Donc nous commençons - oh scoop - par un risotto, mais version express : on fait un riz pilaf tout simple (du riz revenu dans de l'huile ou du beurre et oignons émincés), puis j'ajoute du bouillon de volaille (qui donne plus de goût que simplement de l'eau).

Riz

 

A mi-cuisson du riz, Mustinguette ajoute des carottes râpées et des demi-tomates cerise (à ce stade, tout le pourtour des plaques est devenu une zone de combat façon rizière, mais Mistinguette est hilare et croque des morceaux de carottes, histoire de s'assurer qu'elles sont bonnes) :
Carottes

 

Tout le secret de la cuisson réside désormais dans la technique du geste - Mistinguette maîtrise ! A quelques minutes de servir, j'ajoute des dés d'escalopes de veau :
Veau

Au bout d'environ 30 minutes, le risotto est prêt à être dégusté... mais encore faut-il donner naissance au monstre de l'imagination de Mistinguette !

Elle prépare d'abord son risotto en galette ronde, qu'on peut déjà manger telle quelle avec un peu de parmesan :
Galette

 

Puis elle lui donne vie avec des yeux d'olive noire, des cheveux de 5-baies, un nez de carotte et des dents de viande :
Risotto Monstre

 

Euh.... bon appétit ?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !