Animaux naturels

Après notre fête d'Halloween, nous reprenons avec Mistinguette et Poupette la création de petits animaux de la forêt à base d'éléments naturels....

 

La maîtresse de Mistinguette m'a parlé de Plastiroc, il va falloir que je teste : le concept de la pâte à modeler qui durcit durablement à l'air est très intéressante ! Mais en attendant, je commence par un premier test avec de la simple pâte à modeler:

Départ

 

 

On forme d'abord une petite boule de pâte, qu'on applatit en forme d'oeuf grossier. Un mini-boudin de pâte forme les futures aigrettes de mon petit hibou :

Oeuf

 

 

J'utilise un autre bout de ce boudin pour former un bec, puis la gomme d'un critérium pour marquer le futur emplacement des yeux:

Hibou

 

 

Il y a bien longtemps, nous avions trouvé un petit sachet de graines de basilic dans un paquet de briochettes... Les voici bien utiles ! 

Graines

 

 

Il me suffit ensuite de placer mes petits hiboux dans des coquilles de noix, avec peut-être quelques petits ajouts pour leur offrir un abri confortable et voici la famille de hiboux, y compris ceux de Poupette et Mistinguette :

Hiboux

 

 

Je mets à profit la visite d'amies des filles pour faire un petit test version pâte à sel (donc toujours pas de plastiroc *soupir*) - très concluant !

Pâte à sel

Hiboux pâte à sel

 

 

Le 31 au soir, une citrouille saluait les monstres, fantômes et diverses abominations qui sont venues en masse frapper à notre porte... donc au programme, velouté et séchage de graines de citrouille !

Citrouille

 

 

Un simple trempage avec du bicarbonate de soude suivi d'un sérieux rinçage à l'essoreuse à salade et d'un séchage de quelques heures sur du sopalin, et nous avons quelques jolies graines à disposition ! Grillées à la poêle ou rôties au four, elles sont délicieuses - mais cette fois j'en utilise une partie pour créer une petite fleur de marron :

Graines de citrouille

Tête de pavot

 

 

Je passe maintenant aux petits hérissons... encore avec les moyens du bord, plus de pâte à sel blanche ou beige (elle a été un peu, un tout petit peu) utilisée jusqu'à la dernière miette. J'utilise donc un reste de pâte à modeler, très naturelle et très crédible pour une frimousse de hérisson : du vert pré. Hum.

Pâte à modeler

 

 

La petite famille qui a colonisé notre jardin ressemble plutôt à des "museaux longs" qu'à des "museaux de cochon". Je choisis donc de faire des hérissons qui ressemblent à nos petits pensionnaires:

Hérisson

 

 

Pour cela, je forme simplement une boule de pâte, que je façonne ensuite pour lui donner plus ou moins la forme du minois de Monsieur Hérisson.... et puis je lui offre un regard, aussi, avec mes éternels petits yeux qui bougent:

Minois

 

 

J'ai utilisé une pomme de pin fermée, avec le museau côté pointe ; et une pomme de pin ouverte avec le museau côté queue. Les deux sont plutôt jolies, mais j'ai un doute sur la stabilité dans le temps de la pomme de pin : normalement, elle devrait s'ouvrir en séchant. Pourtant, la mienne est dans cet état depuis presque 1 semaine et n'a toujours pas bougé...
Quoi qu'il en soit, j'en fais un petit couple de hérisson : Monsieur reçoit une coiffe de bractées séchées (la petite peau qui entoure le haut de la noisette) et Madame reçoit une tête de pavot séchée :

Couple de hérissons

 

 

Tous les deux ont une truffe de baie de cotoneaster séchée :

Truffe

 

Après les avoir expérimentés, ces petits hérissons ne me semblent pas adatés à un mobile : trop lourds, ils déséquilibreraient l'ensemble. Surtout, leur aspect nettement plus massif risque d'effacer leurs petits compagnons, beaucoup plus délicats. Je fais donc un autre petit hérisson, avec une pomme de pin très petite, et je choisis de ne pas le suspendre, mais de le poser sur la future branche de mon futur mobile.

Branche

 

 

Je choisis pour attacher mes petits animaux d'utiliser des brins de raphia - surtout parce que j'en avais à disposition, mais j'aurais pu prendre aussi du sisal, du chanvre, du lin. Après l'avoir créé, je me dis que le fil de pêche aurait peut-être été préférable : visuellement moins présent, il ne vole pas la vedette aux petits animaux...
J'attache ensuite chacun de mes petites bestioles à des hauteurs variées, avant de fixer le brin de raphia avec une goutte de colle chaude directement sur la branche... puis j'invite mon ami le hérisson et un petit escargot à prendre place au-dessus de la mêlée :

Mobile naturel

Mobile naturelAnimaux de la forêtMobile de la forêt

Animaux volants

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !