Petits animaux de la forêt

Prochainement, je vais pouvoir torturer quelques enfants de plus avec des petits bricolages de saison... Ces enfants auront entre 7 et 8 ans, donc il faut prévoir du matériel et des techniques assez simples, mais un rendu final gratifiant - le tout en utilisant de préférence des éléments naturels ramassés en forêt. Mes demoiselles-blondinettes me servent de cobayes pour tester tout cela !

 

Nous commençons donc comme toujours par une sortie en forêt et au parc (oh, la bonne excuse !), puis nous repassons les feuilles et laissons sécher les différents fruits (marrons, glands, bogues etc). Cette fois, c'est Poupette qui se colle au repassage :

Repassage

 

 

Une fois prêtes, nous nous atelons à la première petite bestiole: une coccinnelle en châtaigne. Les poils de la châtaigne lui feront une adorable petite trompe !
Poupette colle d'abord des morceaux de bogue de marron séchée sur le futur corps de la coccinnelle :

Collage de bogue

 

 

Puis elle y ajoute des "yeux qui bougent" :

Yeux qui bougent

 

Et la voici déjà prête, tout mignonne !

Coccinnelle-marron

 

 

 

Nous passons ensuite au cerf, qui ressemble en réalité plus à un renne... Mais bon, nous appellerons cela la "liberté artistique" ;)
Je perce deux trous pour les futurs bois, et Poupette y colle des brindilles :

Bois de cerf


 

Poupette colle ensuite une boule rouge séchée de cotoneaster pour figurer le nez :

Nez

 

Et enfin, également des yeux qui bougent :

Yeux qui bougent



Elle y ajoute enfin une cupule de gland pour figurer la queue (quitte à prendre des libertés avec le réalisme, autant le faire franchement):

Queue

 

Et voilà notre petit cerf hivernal :

Cerf de dos

Cerf face

 

 

 

J'utilise maintenant le reste de mes cosses de pavot séchées pour créer une libellule : d'abord, nous lui offrons des antennes.

Antennes



Ensuite, Poupette colle deux cosses de pavot l'une contre l'autre, pour former un corps de libellule:

Collage

 

Puis elle colle ensemble des samares (fruits de l'érable) pour les futures ailes de notre libellule :

Ailes

 

Il suffit ensuite d'assembler le tout, à la colle liquide ou au pistolet à colle selon le temps qui reste. Nous la posons sur un marron pour que les ailes puissent prendre du volume. Selon le sens de collage, la libellule sera soit posée sagement, soit en plein vol :

Collage

 


Et voici notre demoiselle, un peu stylisée bien sûr, mais tout de même reconnaissable :

Libellule

 

 

 

Nous passons maintenant au gland : un petit papillon en plein vol qui fuit la fraicheur de l'automne ! Poupette commence par coller 4 feuilles de bouleau 2 par 2 pour figurer deux ailes. Idéalement, j'aurais préféré des feuilles de platane ou de tulipier (une de chaque côté), mais nous n'en avions plus sous la main...

Feuilles de bouleau



Ensuite, Poupette utilise à nouveau le pistolet à colle pour solidariser le corps et les ailes du papillon. Les petites queues des feuilles forment des pattes tout à fait fonctionnelles:

Papillon

Pattes


Nous avons aussi utilisé des aiguilles de pin et des graines de chèvrefeuille pour les antennes, mais une cupule de gland avec une seconde brindille fera très bien l'affaire aussi !

Antennes


Bien sûr, Poupette voulait que son papillon soit coloré, avec des "taches" sur ses ailes... mais comment rester naturelles tout en ajoutant de la couleur ?

Perforatrice

 

Collage

 

Notre phalène du sureau est tout prêt à prendre son envol !

Papillon

 

 

Et voici notre première série ! A bientôt pour un petit hérisson pomme de pin, des mini-chouettes dans leur coquille de noix et d'autres petites bestioles de la forêt...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !